Lexique du rayonnage à palettes

Dans: Le Wiki de l’entrepôt Le: Commentaire(s): 0 Vues: 332

Notre wiki du rayonnage à palettes est en ligne ! Il vous permet de connaître tous les termes techniques liés à ce type de rayonnage.



A

Ancrages : ils permettent de fixer les échelles de rayonnage à palettes au sol.

Alvéole : volume parallélépipédique compris entre deux échelles consécutives et deux niveaux de lisses successifs.

Allée ou couloir de service : espace libre au sol entre deux rangées pour permettre leur desserte par les engins de manutentions.

Allée de circulation : allée empruntée par les engins de manutention, autre qu’une allée de service (qui ne donne donc pas accès direct aux faces de dépôt ou de retrait).

Allée de secours : couloir de circulation exceptionnelle aménagé pour l’évacuation d’urgence des piétons, perpendiculairement ou parallèlement au rayonnage.



B

Bilatéral : un rayonnage bilatéral est accessible des deux côtés.

Butée de sécurité : l’installation des butées empêche les marchandises stockées d’être poussées trop loin dans les rayonnages et de tomber vers l’arrière. 

Butée palettes : profil métallique installé à l’arrière des racks, à chaque niveau de lisses. La butée palettes, permet d’éviter la chute des palettes.

Bastaing : les bastaings permettent de protéger le rayonnage des chocs causés par les manœuvres d’engin de manutention.



C

Charge unitaire maximale : il s’agit de la masse maximale de l’unité de chargé donnée par le constructeur. Cette donnée est inscrite sur la plaque de charge située à chaque entrée de rangée.

Console de dépose palette : ce système permet de déposer des palettes en extrémité d’un rayonnage à palette pour ainsi gagner des emplacements palettes. Ce système facilite l’organisation des flux de palettes.

Contreventement : il s’agit de profilés métalliques installés sur les échelles pour renforcer la capacité de charge du rayonnage. Afin d’atteindre la rigidité nécessaire, chaque profilé est doté d’un tendeur.

Connecteur : le connecteur se situe aux extrémités des lisses. Il permet de fixer la lisse sur le montant.

Caillebotis : les caillebotis sécurisent la dépose des palettes de mauvaise qualité. Il est obligatoire quand il y a un passage d’homme dans une allée pont.

D

Diagonales : ce sont des profilés métalliques qui permettent de relier deux montant pour former la structure d’une échelle. Les diagonales renforcent les montants et assurent la stabilité du rayonnage.



E

Echelle : c’est la structure verticale du rayonnage. Une échelle est composée de deux montants ainsi que de diagonales et des pieds. Elle est destinée à supporter les niveaux de stockage.

Echelle de rive : c’est un élément de sécurité. Elle doit mesurer la moitié de la hauteur de la dernière palette une fois déposée. Elle protège les chutes de colis sur les côtés.

Echelle intermédiaire : il s’agit des échelles positionnées entre deux échelles de rives.

Entraxe : l’entraxe qualifie la distance entre les deux colonnes d’un rayonnage. Cette donnée va permettre de déterminer la profondeur des étagères.

Entretoise de jumelage : il s’agit de la liaison entre les échelles de deux rangées positionnées dos à dos.

Entretoise de portique : il s’agit de la liaison entre les têtes d’échelles de deux rangées positionnées face à face, au-dessus des allées.



F

Filet antichute : le filet antichute est une protection permettant de prévenir contre la chute de colis ou de palettes stockées sur les rayonnages. Le filet est indispensable pour protéger les allées de circulation ou postes de travail se trouvant au dos des rayonnages.



G

Goupille de sécurité : les goupilles de sécurités sont utilisées pour fixer les lisses des rayonnages à palettes afin de sécuriser le rayonnage. Avec les goupilles, les lisses ne peuvent pas être soulevées lors du chargement ou du déchargement des marchandises.



H

Horizontale : ce sont des profilés métalliques qui permettent de relier deux montant pour former la structure d’une échelle. Les horizontales renforcent les montants et assurent la stabilité du rayonnage.

L

Lisse : les lisses sont des profilés métalliques horizontaux qui se fixent aux échelles. Ce sont elles qui supportent les palettes ou les étagères sur lesquelles sont déposées les marchandises.

Longueur hors tout : la longueur hors tout est la longueur totale du rayonnage, elle englobe les lisses ainsi que les montants

Longueur utile : la longueur utile est la longueur de la lisse.

M

Montant : ce sont les éléments métalliques qui forment l’échelle du rayonnage.

N

Niveau : les niveaux sont les différentes zones de stockage que l’on superpose pour obtenir un rayonnage.

P

Pied : le pied métallique se positionne en bas du montant, il permet de fixer le rayonnage au sol à l’aide d’ancrages.

Profondeur : la profondeur est la largeur du rayonnage.

Potelet : les potelets permettent de maintenir les bastaings.

Plateau fils : les plateaux fils sécurisent la dépose des palettes de mauvaise qualité. Il est obligatoire quand il y a un passage d’homme dans une allée pont.

Plaque de charge : la plaque de charge est un panneau placé aux extrémités du rayonnage. Ce panneau répertorie les caractéristiques techniques du rayonnage.

Plaques de nivellement : pour les montants posés sur un sol irrégulier, il est possible d’installer des plaques de nivellement. Ces plaques assurent le maintien du centre de gravité du rayonnage.

Protection latérale : permet de protéger les extrémités des échelles.


R

Rails à galets : ils permettent de transporter facilement les marchandises jusqu’au rayonnage souhaité grâce à leurs bandes roulantes.

S

Sabot : les sabots de protection protègent les montants des échelles des engins de manutention.


Support pour conteneurs : le support pour conteneurs est une pièce métallique semblable à une transverse. En le posant perpendiculairement aux lisses, il assure le maintien des conteneurs. Pour un conteneur, deux supports sont nécessaires.

Support pour bidon : ce type de support permet le stockage de bidon.

Support pour bobine : le support pour bobine permet d’adapter les rayonnages métalliques pour y stocker des bobines ou d’autres éléments cylindriques.

T

Triangulation : il s’agit des diagonales et des horizontales qui vont permettre d’assembler le montant.

U

Union d’échelles : cette pièce relie deux montants de rayonnages différents.

Sur le même sujet

Commentaire

Ajoutez un commentaire